Semaine surréaliste

Lundi

L’horoscope du quotidien gratuit lui a donné le ton de ce 15 février, jour porté par pluie battante sur les vitres du RER. La femme au garde-à-vous contre le strapontin replié tient son grand parapluie, sans pouvoir empêcher les autres voyageurs de s’agglutiner à l’intérieur. Elle s’écrie « arrêtez de pousser ! » et pense qu’elle déteste le lundi. La patience est de mise.

Mardi

La patiente du 33 avenue Filibert, chez le Dr J’ai rendez-vous est un rappeur invétéré du club house de Champigny.

Mercredi

Mon transilien de la veille du chien debout assis contre un réverbère poussant des gouttières, se rue sur l’autre rive de la Loire, vibrant de tous ses membres, contre un grand escalier mou.

Jeudi

Les petits, les trous dans la locomotive chassent le hobbit, un nain des forêts théâtrales d’Arcadie.

Vendredi

Donne-moi ce verre pour trinquer à ta vitesse, au cœur de notre chalet, pourri par les fleurs d’hiver.

Samedi

Merci pour ce haricot verre mon casque de mouton. Tu es un beau ciel de mangue porté par les vagues incessantes de ton chaudron bizarre.

La semaine est dans le collimateur du poissonnier qui remue son téléphone et traverse le canal à la fontaine rare. Je pense aux gouttes de sable sur mon auto et vois couler un calepin dans un ascenseur.

© Tous droits réservés

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s